MANOIR SAINTE-MARGUERITE

Cet hôtel, construit pendant la première guerre mondiale, est très renommé dans les années 1930-40 et est géré par la famille Dancosst. Une association se crée  avec le Ritz Carlton de Montréal.

Lorsque le Baron Louis Empain vient à Sainte-Marguerite, il adore l’endroit et lors d’un de ses séjours, il rencontre Geneviève Hone, étudiante en médecine et fille du propriétaire de la première agence de voyage francophone en Amérique soit : Voyages Hone.

Ce magnifique hôtel, dominant Sainte-Marguerite, se situe alors sur la rue des Pins au coin de la rue des Tilleuls. Un incendie se déclare le 3 décembre 1940 À ce moment-là s’y trouvent une vingtaine de pensionnaires et douze employés. Tous sont sains et saufs. Se trouve à sa place aujourd’hui le HLM Joie de vivre ainsi que la Coop-santé du lac Masson.

Sources

Source: Société d’histoire de Sainte-Marguerite-du-Lac-Masson et Estérel. Coll. Dancosst