L’hôtel de la Pointe Bleue

Bien que de dimension raisonnable, l’hôtel de la Pointe Bleue est d’un grand luxe. Le site, perché sur un promontoire d’une hauteur de 27 mètres, offre une superbe vue sur le lac Masson. L’établissement se veut un lieu de tranquillité et de repos pour les touristes venant d’Amérique et d’Europe. L’hôtel offre des services de restauration et possède, sur la face arrière, une piste de ski. Les touristes peuvent trouver  d’autres divertissements et activités au bâtiment commercial et au centre sportif. Le mobilier de l’hôtel est dessiné par Courtens et fabriqué en bois franc et  provient de la maison Mercier de Montréal.

Pour construire le site, Courtens s’inspire de certaines villas de l’architecte Van de Velde. La structure du bâtiment est faite de béton armé de fer, préparé sur place, à Sainte-Marguerite. La construction, d’excellente qualité, débute en août 1937 et se poursuit durant l’hiver de cette même année. Croyez-le ou non, en haute saison, une nuit à l’hôtel coûtait 3 dollars.

Source

Société d’histoire de Sainte-Marguerite du Lac-Masson et Estérel, texte préparé par Frédérique Mercure.